La Maison Maubastit

C’est sur les coteaux du pays Foyen, dans un triangle délimité par St Émilion au Nord, Bergerac au Nord-est et Duras au Sud, il grandit dans une petite exploitation vivant de polyculture qui comportait un petit vignoble.

C’est dans ce cadre que Jean apprit au prés de ses parents les pratiques culturales ancestrales, prémices de l’agriculture biologique telle que l’on la conçoit aujourd’hui.

Après une solide formation, notamment en agriculture générale, il put observer à  quel point le sol était porteur de ses propres fonctions nourricières. Cet équilibre fait rejaillir sur la plante et ceux qui s’en nourrissent tout ses bienfaits. Jean a toujours ressentit ses pratiques comme harmonieuses et conformes à son exigence de qualité, besoin profond de l’agriculteur dans son rôle au sein de l’humanité. Ainsi à 22 ans, Jean décida d’agrandir la parcelle de vigne de ses parents et obtient alors une superficie nécessaire.

En agriculture biologique dès  1979, il commença a vinifier et commercialiser son vin sous le nom de la plus grande parcelle de l’exploitation ; c’est ainsi qu’advint : Jean de Maubastit.

Pendant plus de trente ans, Jean de Maubastit cultive les différents cépages de l’appellation et a pu commercialiser une dizaine de références. Sa fidèle clientèle est toujours heureuse de déguster quel que soit le moment de l’année ces produits sains et de qualités.

Les années passant, Jean de Maubastit fait des émules. Il inspire et forme de jeunes viticulteurs à une agriculture propre, afin qu’ils soient prêts à reprendre le flambeau de la production.

Aujourd’hui, Pour continuer et aller toujours plus loin dans son exigence de qualité, Jean de Maubastit

    • Se lance à la recherche des meilleurs crus et appellations tant français qu’étrangers.
    • Crée une équipe de dégustation composés d’œnologues et de professionnels du vin, avec comme leitmotiv la qualité et le plaisir, pour tous les palais.
    • Sélectionne ainsi une gamme complète de vins très différents; toujours soucieux de la satisfaction des consommateurs à boire des vins issus de culture biologique.

Quelques régions
Française & Étrangère

Alsace

En Alsace, contrairement aux usages des autres vignobles français, ce n’est pas le terroir qui donne en général son nom aux vins, mais les cépages eux-mêmes. Les vins d’Alsace proviennent de sept cépages principaux : Sylvaner, Pinot Blanc, Riesling, Muscat d’Alsace, Pinot Gris, Gewurztraminer et Pinot Noir. Toujours présentés dans leur bouteille typique et élancée ( la flûte d’Alsace),ils sont obligatoirement embouteillés dans la régions de production.

Argentine

L’Argentine s’est dotée d’une système d’appellation contrôlée, pas aussi abouti qu’en France ou en Afrique du Sud, mais qui présente un premier pas vers la notion de terroir.

L’indication la plus aboutie est la Dénominación de Origen Controlada (DOC). Les cépages Malbec en rouge et Torrontes en blanc sont ceux qui représentent le mieux les spécificités du terroir argentin.

Bordeaux

Les vins de Bordeaux sont par essence des vins d’assemblage.
Pour les rouges, les trois cépages dominant sont le cabernet-sauvignon, le cabernet-franc et le merlot. Ils sont complétés par le petit-verdot et le malbec.
Pour les blancs, le cépage le plus répandu est le sémillon, dont sont issus les grands Bordeaux liquoreux.
Les deux autres principaux cépages sont la muscadelle et surtout le sauvignon, qui produit les Bordeaux secs et fait partie de l’assemblage pour les liquoreux.

Bourgogne

Les terres de Bourgogne abritent des cépages réputés. Planté de Chardonnay et de Pinot Noir à plus de 80 %, le vignoble bourguignon fait également la part belle au Gamay et à l’Aligoté. Apprenez quelques secrets sur ces cépages, avant de savourer vos vins préférés…

La Bourgogne est le berceau naturel de cépages très anciens. Le vignoble leur offre des conditions climatiques idéales et un terroir propice à leur expression.Cultivé par les Bourguignons depuis des siècles, le Chardonnay est à l’origine de la renommée des grands vins blancs de la Côte de Beaune, de la Côte Chalonnaise, du Mâconnais et de Chablis.

Espagne

Une des grandes qualités du vignoble espagnol est de s’appuyer sur une belle variété de cépages autochtones, comme le verdejo à Rueda, ou l’albariño en Rias Baixas, responsables des meilleurs blancs d’Espagne.

Mais la Galice, le nouvel eldorado de l’Espagne regorge aussi de cépages indigènes rouges, nous découvrirons ces vins étonnants, aimables et fruités au travers de l’appellation Ribeiro.

Italie

L’Italie compte des centaines de cépages locaux, mais la production se partage entre les vins d’appellation basée sur les cépages traditionnels.

Le vignoble italien est très riche, chaque région ayant ses propres particularismes géologiques et climatiques. Le trebbiano toscano, La Malvasia Del Chianti, Le verdicchio, Le Sangiovese c’est le cepage du Chianti Classico, du Brunello di Montalcino et du Vino Nobile di Montepulciano. Le Barbera et le Montepulciano

Rhône

Son terroir s’étend au sud de Montélimar sur les étendues de garrigues sur la rive gauche du Rhône. Installés parmi les champs de lavande, de thym ou les vergers d’oliviers, sur d’anciennes terres truffières, les vignobles s’imbibent d’arômes, distillés sous le soleil généreux de la Drôme provençale…
L’AOC Grignan-Les-Adhémar produit environ 70% de rouges, 20% de rosé et 10% de blancs.
Syrah et grenache sont les principaux cépages rouges ; cinsault, carignan, mourvèdre et marselan complètent l’éventail de nos possibilités. En blanc, le cépage viognier représente plus de 50% de l’encépagement suivi par le grenache, la marsanne, la roussanne, la clairette et le bourboulenc.
Le Cabernet Sauvignon (65 %), cépage typique du médoc apportant la structure et l’aptitude au vieillissement, est dominant face au Merlot (35 %) offrant rondeur et chair

Val de Loire

L’harmonie entre cépages et terroirs, où diversité se conjugue avec unité, est d’autant plus exceptionnelle que quelques-uns des grands cépages du vignoble ont trouvé leur origine en Val de Loire, alors que d’autres viennent de l’est ou du sud-ouest de la France.

La grande originalité des vins du Val de Loire provient du fait qu’ils sont pour la plupart issus d’un cépage unique : melon de bourgogne dans le vignoble de Nantes, chenin, cabernet et gamay en Anjou, Saumur et Touraine. Sauvignon et Pinot Noir en Touraine et dans le Centre, mais aussi Grolleau, Pinot Meunier, Pineau d’Aunis, Romorantin…
Cette palette de cépages unique au monde offre une gamme de vins très diversifiée et de haute expression.

Var

Les différents cépages utilisés.En Provence, à la variété du relief et du climat correspond une large palette de cépages. Plus d’une douzaine entrent régulièrement dans élaboration des vins d’appellations d’origine de la Provence.

Les cépages rouges et rosés La Syrah, Le grenache, Le cinsault, Le mourvèdre, Le carignan, Le cabernet sauvignon.
Peu répandu en Provence, il apporte au vin une charpente tannique, puissante et douce à la fois, qui facilite le vieillissement : son nez caractéristique de poivron vert et de cassis le distingue des autres cépages.

Nos Alcools

Jonas est la seule et l’unique distillerie artisanale certifiée 100% bio aux Pays-Bas avec laquelle la Maison Maubastit Travail.